Objectifs :

  • Former l’étudiant au mesurage, aux problèmes rencontrés dans la maîtrise de la mesure, à la détermination des incertitudes de mesure selon les normes en vigueur, à la découverte d’instruments simples.
  • Montrer aux étudiants que la métrologie est un outil essentiel de la qualité dans l’entreprise.

Programme :

  • Grandeur physique, dimension et unités, système de mesure, procédure opératoire de mesure, vocabulaire international de la métrologie (fidélité, justesse, exactitude,…).
  • Approche du guide pour la détermination des incertitudes de mesure (appelé GUM):
    • Détermination de la valeur annoncée (moyenne, corrections, modèle de mesurage).
    • Détermination des incertitudes (méthodes de type A et de type B).
    • Propagation des incertitudes.
    • Expression des résultats.
  • Fonction métrologie dans l’entreprise : système de management de la mesure (ISO 10012).
  • Documents d’étalonnage et documents de vérification.
  • Organisation de la métrologie : internationale, nationale, métrologie légale, accréditation et certification (raccordement, traçabilité).
  • Assurance Qualité : présentation des référentiels qualité.
  • Organisation de la qualité dans l’entreprise (série ISO 9000).
  • Notions sur la pratique de l’assurance qualité dans les laboratoires d’étalonnages et d’essais (norme ISO 17025). Systèmes de management environnementaux (série ISO 14000).
  • Bonnes pratiques de laboratoire (BPL) qui peuvent être abordées en TP.
  • On pourra renforcer l’enseignement des différentes normes par la présentation des documents complémentaires (série FD X 07-xxx).
  • Les références des normes précédemment mentionnées, étant susceptibles d’évolution, il conviendra alors de les réactualiser.
  • TP :
    • Les manipulations de ce module pourront illustrer la métrologie et démontrer sa transversalité à travers des thèmes issus de travaux pratiques simples de physique et de chimie, en évitant de privilégier la métrologie dimensionnelle : titrimétrie, mesure de résistance électrique, mesure de masse, focométrie, moment d’inertie en mécanique, analyse de certaines sources d’erreur, application des statistiques descriptives au traitement des données de mesure à l’aide d’un tableur grapheur, etc …
    • Étalonnage et vérification d’une pipette (conditions environnementales, balance, modélisation, incertitudes, acceptation). Utilisation d’un tableur pour traiter des données de mesure. Rédaction de procédures selon norme ISO 17025, etc…

Compétences :

  • Avoir conscience de l’importance de l’incertitude comme partie intégrante d’un résultat. Il doit savoir déterminer une incertitude de mesure à partir d’informations ou de connaissances disponibles (seulement dans le cas de composantes indépendantes dans le modèle de mesurage).
  • Connaître les normes régissant la qualité et connaître les outils de gestion d’un parc d’instruments de mesure. 

Revenir à la page précédente (organisation des enseignements)Passer à la matière suivante